Observer les petites bêtes

« Lors de nos promenades, nous pouvons attirer l’attention de l’enfant sur la vie animale : un escargot, un lézard, une mésange charbonnière, une coccinelle, une toile d’araignée … Nous lui montrons comment rester immobile et silencieux, en décrivant de manière riche et précise ce que nous voyons. Son intérêt pour la vie autour de lui en sortira aiguisé et sa curiosité naturelle, nourrie. »

Extrait de 100 activités d’éveil Montessori - Eve Herrmann -  Nathan

Les petites bêtes peuvent parfois susciter une émotion forte ; de l’excitation, de la peur ou du dégoût. Si l'enfant préfère se tenir à distance ou s'il refuse de toucher (un escargot par exemple), il ne faut pas le forcer. On lui laisse le temps d’observer et d’expérimenter par lui-même. L’adulte sera vigilant à ne pas envahir l’enfant de ses propres émotions.